Les 8 étapes du travail du miel

      Aucun commentaire sur Les 8 étapes du travail du miel

On devrait toujours remercier les apiculteurs de nous offrir du bon miel, mais savons-nous quelles sont les étapes qui ont été empruntées pour qu’il arrive chez nous, dans nos plats ? Ces étapes passent par les rôles que prennent les abeilles dans la fabrication de cette substance à sa récolte faite par les hommes.

Quand les abeilles fabriquent du miel

Si le nectar est le principal élément qui permet aux abeilles de fabriquer cette douceur avec la cueillette par leur langue, le transport du produit dans le jabot vers la ruche, la transformation en malaxage du nectar d’abeilles en abeilles, il y a également la pollinisation par les abeilles qui permet la reproduction de beaucoup d’espèces pour pérenniser la biodiversité.

En effet, les abeilles sont les premiers pollinisateurs dont une seule arrive à butiner 250 fleurs par heure, de transporter 500 000 grains de pollen dans une patte et de polliniser 71 espèces. Seulement, menacées de disparition, les abeilles doivent faire l’objet d’une politique de préservation.

Les différentes phases de la récolte

Le produit récolté peut être directement consommé, seulement, il existe des étapes d’affinage pour obtenir du miel pur dépourvu de détritus. Le travail effectué par l’apiculteur requiert de la technique, de la dextérité et de l’inspiration : des étapes incontournables pour mettre sur la table du bon produit, sain et succulent. Il y a la récolte proprement dite, qui se fera avec des équipements adéquats et avec l’enfumoir. Vient ensuite la désoperculation consistant à enlever les couches de cire.

L’extraction suit cette opération, en choisissant bien son extracteur, manuel ou électrique, radiaire ou tangentiel, et c’est par cette étape que le miel sera extrait des cadres. On entame alors la filtration qui se fera en deux phases : grossière et fine, et on obtient une substance débarrassée des impuretés. L’écumage consiste à ôter la couche supérieure composée de bulles d’air et de reste de cire formant une écume blanche.

Le produit ainsi obtenu fera l’objet d’une maturation de quelques jours et la fin de maturation permet d’avoir un produit prêt à être conditionné. La mise en pot du produit à l’état liquide finalise ces étapes.

Les bonnes informations et les bons conseils d’un apiculteur

Le miel est un aliment par excellence pour être consommable à tout moment, mais également pour être doté de plusieurs vertus. Les Apiculteurs nous livrent sur leur site quelques détails sur ce produit, à savoir sa composition qui dépend de plusieurs facteurs : les plantes mellifères sur lesquelles les abeilles cueillent le nectar, le type de sol, les lieux et les saisons.

D’autres informations sont également accessibles sur ces sites gérés par une association d’apiculteurs, entre autres la texture se déclinant en liquide, cristallisée ou crémeuse ; le type de miel recensant le monofloral, le miellat et la variété issue de fleurs ; la vérification de l’origine et la conservation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *